Des éléments de la police judiciaire de Tiaret ont réussi à démanteler un réseau criminel spécialisé dans l’avortement composé de cinq éléments, a-t-on appris lundi des services de la Sûreté de la wilaya de Tiaret.

Ce réseau, dirigé par une femme âgée de 47 ans, a été démantelé suite à des informations données par un élément du réseau faisant état d’un acte d’avortement à Tiaret ayant conduit à la mort d’une jeune femme de 22 ans. Après investigations, l’identité de la principale accusée dans cette affaire a été révélée ainsi que ses acolytes. L’accusée et son fils ont demandé l’enterrement de la victime contre une somme de 150 000 DA et ceci a été exécuté en présence d’une femme, son mari, son fils et sa fille. Les rapports de la police scientifique ont révélé, après tests de médecine légale, que le cadavre a été calciné et enfoui dans un sac en plastique, à 10 kilomètres de la ville de Tiaret, a-t-on indiqué. La principale mise en cause a été arrêtée et a reconnu les crimes et ses acolytes ont été appréhendés avec la récupération du matériel médical et des médicaments utilisés. Présentés dimanche devant le procureur de la République près le tribunal de Tiaret, ce dernier a ordonné de les placer en détention pour les chefs d’inculpation de constitution d’association de malfaiteurs, d’avortement menant à la mort, de mutilation et de dissimulation d’un cadavre pour la principale accusée et de participation et non dénonciation d’un crime pour le restant du réseau.