Le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib, a insisté lundi à Tiaret sur la fourniture de l’eau potable à la population de plusieurs régions de la wilaya avant la saison estivale, avec l’achèvement des projets élaborés pour ce faire et leur mise en service.

A l’issue de la présentation d’un exposé sur les secteurs des ressources en eau et l’agriculture et un autre sur l’alimentation de 19 zones en eau potable à partir de la station de dessalement de l’eau de mer d’El Macta (Oran), lors de la deuxième journée de sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya, le ministre a mis l’accent sur l’achèvement des projets, en cours de réalisation, et leur mise en service avant l’été prochain pour résoudre le problème de manque d’eau dans la wilaya. Parmi ces projets, le fonçage de 16 forages dans plusieurs communes, dont trois ont été achevés en attendant neuf autres et leur dotation en énergie électrique. Le restant enregistre un taux d’avancement « appréciable », de même que le projet d’alimentation de six communes du sud de la wilaya en eau du Chott Chergui et ceux de réalisation de 4 réservoirs de 3 250 mètres cubes, a indiqué le directeur du secteur de la wilaya. Ces opérations devront permettre d’augmenter la quantité des eaux souterraines produites de 18 490 à 34 500 mètres cubes par jour. La production globale d’eau est estimée actuellement à 31 000 m3/jour et les besoins à 237 000 m3/j. En attendant la concrétisation du projet de transfert d’eau de la station d’El Mactaâ (Oran), les 19 zones de la wilaya de Tiaret concernées seront alimentées par 188 000 m3/j et la raffinerie de pétrole de Sid El Abed par 7 000 m3/j, a fait savoir le ministre. Hocine Necib a annoncé qu’un « champ d’eau » sera créé dans la commune de Oued Lily pour alimenter les communes du nord de la wilaya. En outre, il a donné son aval pour réutiliser 19 puits de la région sud devant fournir des quantités d’eau estimées à un débit de 400 litres/seconde, tout en s’engageant à soutenir la wilaya par des dotations financières pour concrétiser ces projets. Au sujet de l’aménagement du réseau de distribution d’eau dans la commune de Tiaret sur 80 km, le ministre a instruit de répartir ce projet en lots pour accélérer sa réalisation. M. Necib a ordonné, en outre, d’intégrer des réseaux d’eau de cinq communes (Sidi Bakhti, Naimia, Sidi Abdelghani, Hamadia et Tagdemt) à l’Algérienne des eaux (ADE) pour une meilleure gestion. Le ministre a entamé dimanche soir sa visite dans la wilaya, où il a inspecté le barrage de Bekhada et la retenue collinaire de Kef Benhaider dans la commune de Mechraa Sfa. A la deuxième journée, il a procédé à la mise en service du projet d’alimentation en eau de la commune de Sidi Bakhti et des communes avoisinantes. Dans la commune de Takhmert, il s’est enquis de l’opération d’aménagement et d’équipement du périmètre d’irrigation agricole s’étendant sur une superficie de 500 hectares dans son premier tronçon, avant d’inspecter le projet d’alimentation en eau potable de six communes au sud de la wilaya à partir de Chott Chergui, dans la commune d’Aïn Kermes. Le programme du ministre a comporté également une visite du projet de réalisation d’une unité de séchage mécanique de la boue produite de la station d’assainissement d’Aïn Bouchekif et l’inauguration de deux réservoirs de 1 500 m3 à Mahdia.