Le deuxième Forum international du Caire pour le théâtre universitaire se déroulera, du 20 au 26 octobre, dans la capitale égyptienne avec des représentations théâtrales de vingt-deux pays du monde entier et la compétition officielle pour décrocher le Grand prix de dix troupes venues du Koweït, d’Irak, de Jordanie, d’Oman, d’Arabie saoudite, de France, d’Espagne, de Serbie, du Mexique et d’Algérie.

Cette dernière sera représentée  par la pièce « Oulab » (les boîtes), produite par la direction des services universitaires de Mostaganem. Le jury officiel de ce concours est composé de l’artiste égyptien Mohamed Riad, du professeur belge Alain Deval, du docteur Habib Ghuloom des Emirats arabes unis, du docteur Hicham Zinedine du Liban et de la critique égyptienne Abla Al Ruwaini.   En marge de la compétition, dans le volet académique, la chercheuse et dramaturge algérienne Kenza Mebarki interviendra, lors de ce 2e  Forum international du théâtre du Caire, sur « le théâtre universitaire et la communication moderne », le 21 octobre. Elle présentera, à cette occasion,  un exposé intitulé « Universités des médias, du théâtre et des nouvelles technologies des médias : vers les médias électroniques de l’université théâtrale ». Elle sera accompagnée par le Dr. Tarek Ammar et le professeur Yasser Allam et encadrée par Shaima Tawfik. De son côté, le photographe algérien Fodhil Hadhoum participera à un atelier sur la photographie, destiné aux étudiants universitaires et aux amateurs de divers pays arabes. Le Forum international du Caire pour le théâtre universitaire, dans sa deuxième édition dédiée à la mémoire du grand artiste Mahmoud Abdel Aziz, rendra hommage à un groupe de stars égyptiennes et arabes qui ont influencé le théâtre universitaire, telles Samira Abdel Aziz, le réalisateur Khaled Galal, l’artiste Khaled Al Harbi, l’artiste Sameh Hussein et l’écrivain Fahad Radda Harthy. A titre de référence, le Forum organise 12 ateliers pour des formateurs internationaux sélectionnés dans des professions liées au théâtre, tels l’atelier de photographie du photographe Fodhil Hadhoum d’Algérie, l’atelier d’écriture dramatique de Samia Habib en Egypte, l’atelier d’improvisation de Marion Gado en France, Hong Son-mi de Corée du Sud, l’atelier de danse dramatique de Sandip Subarkar en Inde, l’atelier de marionnettes pour Buthaina Tomato de Jordanie et l’atelier de théâtre de George Holland du Brésil.