L’imbroglio, le malentendu et l’entêtement étaient pendant une heure sur les planches du Théâtre régional de Batna, cet après-midi du 20 février 2017. En effet, la célèbre pièce de théâtre d’Antoine Tchékhov, Une demande en mariage, devenue une référence en matière d’impossibilité de communication, a été réadaptée par le TRB en Un mariage en laboratoire.

Le comédien et metteur en scène Salah Boubir, dans le rôle du père, et ses deux acolytes Aïcha Messaoudi, la fille, et Azzedine Ben Amor, le prétendant, ont réussi le pari d’offrir à un large public, venu assister comme d’habitude aux prestations du TRB, d’agréables moments, car en dépit de la sensibilité du sujet, le comique a primé. Un mariage en laboratoire, le titre d’adaptation, a tenu toutes ses promesses grâce, en grande partie, aux comédiens qui se sont investis tout au long du spectacle, au grand bonheur des présents. Une demande en mariage n’est jamais chose aisée, mais dans ce cas précis, elle prend une tournure de drame tragicomique où s’affrontent les sensibilités et les égos pour ne laisser aucune place à la raison, encore moins à la lucidité. Un homme, visiblement sans problème, prend la décision de demander la main de la fille de son voisin, des choses de la vie… Et pourtant, cette demande, d’apparence facile, met un temps fou pour aboutir à la concernée.
Et pour cause. L’esprit belliqueux et querelleux du père et de sa fille, qui pour un oui ou un non sortent la hache de guerre, et l’esprit placide et indécis du voisin, n’arrangent rien à l’affaire. Et à trop tourner autour du pot… cela peut se révéler néfaste. Aussi bien Aïcha Messaoudi, dans le rôle de la fille, que Azzedine Ben Amor, qui a campé le rôle du voisin timide qui veut se marier, sans trop le dire ni le montrer, les deux comédiens ont offert d’agréables moments aux amateurs du quatrième art lors de cette prestation et confirmé leur statut de nominés au dernier du Festival du théâtre amazigh.
Selon l’attaché de presse du Théâtre régional de Batna, la pièce reste au programme pour le mois de mars, sachant que des spectacles seront programmés dans les communes et daïras de la wilaya de Batna.