Six productions participent au concours de la meilleure pièce théâtrale organisé par le Théâtre régional Kateb-Yacine de Tizi Ouzou (TRT) à l’occasion de la célébration du Nouvel an amazigh. A ce sujet, le directeur du TRT, Farid Mahiout a indiqué à l’APS 

: «Nous voulons, à travers ce concours, motiver les troupes théâtrales locales à produire davantage et, ainsi, insuffler une dynamique dans le quatrième art.» Cette compétition, née d’une proposition du comité artistique du Théâtre Kateb-Yacine, vise, également, «à encourager la création dans le quatrième art», a ajouté le même responsable. Pour Farid Mahiout, «les troupes théâtrales locales sont prolifiques, nous avons donc pensé à les encourager avec ce concours qui coïncide avec la célébration du Nouvel an amazigh, Yennayer 2969». Ce concours, selon son règlement intérieur, est destiné aux associations et coopératives théâtrales de la wilaya de Tizi Ouzou et concerne des pièces, pour adultes et/ou enfants, produites en 2018. Les résultats de cette compétition culturelle, dont l’évaluation des productions est soumise à un jury de professionnels, présidé par le metteur en scène Farid Sellami, seront proclamés mardi prochain, a indiqué le même responsable. La pièce qui sera sélectionnée comme la meilleure production de l’année 2018 sera projetée au théâtre de Tizi Ouzou et bénéficiera d’un programme de diffusion pour cinq spectacles. Il sera pris en charge par ce même établissement culturel, a indiqué le directeur Farid Mahiout. Il a rappelé qu’en 2018, le Théâtre régional Kateb-Yacine avait décroché quatre prix. Deux au Festival national du théâtre professionnel (TNA d’Alger), où il avait participé avec la pièce «Juba II», dont le texte et la mise en scène sont signés Lyes Mokrab, et qui a réussi à décrocher les prix de la meilleure musique, attribué à l’artiste Djamel Kaloun et du meilleur texte, remporté par Lyes Mokrab. Les deux autres prix ont été remportés au Festival national du théâtre amazigh de Batna avec la pièce «Célibattantes», texte et mise en scène Abderat, et la meilleure interprétation féminine pour la comédienne Zoulikha Talbi. Pour rappel, en 2018, pas moins de treize Générales ont été présentées sur les planches du Théâtre régional de Tizi Ouzou qui a œuvré à apporter le soutien logistique et l’encadrement technique aux troupes qui les ont produites