Les jeunes de l’atelier de formation du théâtre d’Alger-Centre ont présenté, avant-hier samedi, leur pièce intitulée «Rouh» sur la scène du théâtre, organisateur de cette manifestation, évoquant des personnalités éminentes du patrimoine arabe en philosophie et soufisme dans un mélange d’arabe classique et d’arabe dialectal. Les stagiaires ont participé à l’écriture de la pièce, sous la supervision de leurs encadreurs, en l’occurrence l’écrivain et dramaturge H’mida Ayachi qui a supervisé l’atelier de l’écriture, Mohamed Frimehdi en charge de l’atelier de la mise en scène, Samar Bendaoud pour l’atelier de chorégraphie, Halim Rahmouni pour l’atelier de scénographie et Abdelkader Soufi pour l’atelier de musique. L’écrivain H’mida Ayachi a indiqué que «la présentation de la pièce se poursuivra lors de la prochaine étape, l’expérience continuera avec de nouveaux stagiaires» et que l’atelier a présenté quatre textes, dont «Rouh» qui a été écrite par Fatima El Houari qui est une des participantes à l’atelier d’écriture. Pour rappel, les ateliers de formation du théâtre d’Alger-Centre ont débuté le 21 juillet dernier et présenté la pièce «Rouh».