Le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a exprimé sa préoccupation concernant le nombre croissant de victimes, dont des femmes et des enfants, dans les territoires palestiniens occupés.
Le porte-parole du Secrétaire général des Nations unies, Stéphane Dujarric, a déclaré lors d’une conférence de presse tenue lundi, au siège permanent de l’Organisation internationale à New York, que M. Guterres «suit avec une grande inquiétude l’escalade des violences dans les territoires palestiniens occupés». M. Dujarric, cité par l’agence palestinienne de presse, Wafa, a ajouté que le chef de l’ONU s’est «inquiété du nombre croissant de victimes, y compris des femmes et des enfants», et a réaffirmé que les enfants «ne doivent jamais être la cible de violences».
Le porte-parole a affirmé que le Secrétaire général «continuera de travailler» avec toutes les parties pour calmer la situation. n