Dominic Thiem enchaîne les victoires en exhibition. Dimanche, il a remporté son quatrième tournoi de ce type, à Berlin à l’issue d’un succès face à Jannik Sinner. Il se sent prêt pour l’US Open, censé débuter dans un mois et demi, et qu’il n’envisage pas de manquer.
Et de quatre. Dominic Thiem a remporté ce dimanche son quatrième tournoi d’exhibition, en battant sans trembler Jannik Sinner à Berlin (6-4, 6-2). L’Autrichien, 3e du classement ATP, attend avec impatience et appétit la reprise de la compétition, le circuit étant mis en stand-by depuis quatre mois et demi. Il espère avoir joué son «dernier match d’exhibition avant un long moment», dans des propos rapportés par L’Equipe.
Le dernier, peut-être… le plus à même de le mettre en confiance, sans doute. «Je ne sais pas comment l’expliquer, mais je sentais parfaitement toutes les balles (…) C’est probablement mon meilleur match des quatre derniers mois», a ainsi estimé Thiem, impérial face à son jeune adversaire italien (19 ans le mois prochain).
«Le plan est d’aller là-bas mi-août ou fin août»
Le prochain gros objectif du finaliste du dernier Open d’Australie est l’US Open. Alors que le doute entoure la participation de nombreux joueurs, dont notamment Rafael Nadal, à cause de la situation sanitaire incertaine et de la composition du calendrier ATP qui oblige à un enchaînement corsé, Thiem n’envisage en effet pas de zapper le majeur américain, où il compte pour meilleur résultat un quart de finale en 2018. Même s’il a bien conscience que «ce n’est toujours pas sûr à 100% qu’il aura lieu.» «Le plan est d’aller là-bas mi-août ou fin août» pour participer au Grand Chelem new-yorkais, censé débuter le 31 août. «Mon prochain tournoi, j’espère», avance ainsi Thiem. A pas feutrés, comme la crise sanitaire qui bouleverse, entre autres, le tennis mondial l’y oblige.