A l’occasion de leur match d’exhibition qui a réuni près de 52 000 personnes ce vendredi soir au Cap, Roger Federer et Rafael Nadal sont rentrés encore un peu plus dans la légende de leur sport. Adversaires depuis près de 20 ans, les deux hommes se sont toujours appréciés comme le prouve ce témoignage du Suisse au micro du stade devant une foule totalement conquise. « C’est une rivalité incroyable. Je sais qu’il m’a toujours eu comme adversaire tout au long de sa carrière. Personnellement, j’ai vécu plusieurs années sans lui sur le circuit et c’était bien parce qu’il n’y avait pas de Rafa… ce qui rendait les choses un peu plus faciles. Il a été prépondérant pour le jeu, il a promu le tennis de la meilleure des façons pendant toutes ces années », a raconté l’homme aux 20 titres du Grand Chelem avant de dévoiler une incroyable anecdote : « Il m’a dit aujourd’hui (ndlr : vendredi) qu’il avait pleuré quand j’ai gagné Roland-Garros en 2009. Pas parce qu’il était triste mais tellement il était content pour moi.»