Daniil Medvedev continue sa belle saison sur gazon. Opposé à l’Allemand Oscar Otte dans la première demi-finale du tournoi allemand, le Russe a fait respecter la hiérarchie en s’imposant en deux manches (7-6, 6-3), hier, en Allemagne. Finaliste à Rosmalen la semaine dernière, le n°1 mondial enchaîne donc une deuxième finale sur gazon en 2022.
Il sera encore en finale ! Comme la semaine passée à ‘S-Hertogenbosch, Daniil Medvedev sera en piste pour jouer le titre à Halle. Le N.1 mondial a fait respecter la logique hier contre l’Allemand Oscar Otte (51e). Mais s’il est imposé en deux sets 7-6, 6-3, le Russe n’a pas passé une demi-finale de tout repos. Il a même été malmené dans la première manche avant de reprendre les choses en mains pour s’offrir le droit d’affronter Nick Kyrgios ou Hubert Hurkacz.

Il ne sera pas à Wimbledon
Alors qu’il ne pourra pas se rendre à Wimbledon suite au refus des organisateurs d’accueillir les joueurs russes et bélarusses après l’invasion de l’Ukraine par la Russie, Daniil Medvedev démontre qu’il aurait bien eu son mot à dire cette année sur le gazon londonien, où il n’a jamais dépassé le stade des huitièmes de finale. Le Russe, qui avait remporté à Majorque son premier tournoi sur gazon l’an dernier, accumule à nouveau les victoires depuis quinze jours. Mais comme l’a illustré sa finale face à Tim van Rijthoven dimanche dernier 6-4, 6-1, il n’est pas non plus impérial. Et ça s’est encore confirmé ce samedi.
Durant la première manche, Oscar Otte, poussé par le public, a même mené la vie dure à Medvedev. Le Russe a subi. Avant le tournant du match, à 5-3 pour l’Allemand. Alors qu’il servait pour le gain du premier set et a même eu une balle de set, ce dernier n’a pas su conclure. Et Medvedev s’est engouffré dans la brèche. Comme tout champion qui se respecte, le Russe a mieux gérer les moments clefs. Après le gain de la première manche, il a ensuite imposé son tennis pour faire rapidement le break dans la deuxième manche et l’emporter finalement en deux manches.