«Un adieu plus qu’un retour»: l’Argentin Juan Martin Del Potro a laissé entendre qu’il pourrait prendre sa retraite après le tournoi de Buenos Aires qu’il disputera cette semaine.
L’ancien vainqueur de l’US Open, qui n’a plus joué sur le circuit depuis presque trois ans à cause d’une blessure au genou, a déclaré, en larmes, lors d’une conférence de presse samedi dans la capitale argentine, que son genou lui faisait «vivre un cauchemar».
«C’est un adieu plus qu’un retour. Il y a des années que j’essaie des traitements, que je vois des médecins, et je n’imaginais pas me retirer sans que ce soit en jouant. Il n’y a pas de meilleur tournoi que celui de Buenos Aires pour le faire. Après cette semaine, j’envisagerai l’avenir», a déclaré l’ex-N.3 mondial, âgé de 33 ans. Surnommé la Tour de Tandil, Del Potro (1,98 m) a remporté l’US Open-2009 en battant Roger Federer en finale. Il a aussi contribué à donner à l’Argentine sa première Coupe Davis en 2016. Mais sa carrière a été perturbée par d’innombrables blessures et opérations, notamment aux poignets et aux genoux. Il est actuellement 757e au classement ATP.