La rechute pour Novak Djokovic ! Après les belles promesses affichées à Monte-Carlo la semaine dernière, le Serbe n’a pas confirmé à Barcelone en s’inclinant dès son entrée en lice face à Martin Klizan, 140e joueur mondial.

Le joueur de Belgrade a concédé, hier, une défaite en trois sets (6-2, 1-6, 6-3) et 1h39 de jeu face au Slovaque, qui a crânement joué sa chance. A raison. C’est la troisième fois que Novak Djokovic s’incline dès son entrée en lice dans un tournoi cette saison. Qualifié pour les huitièmes de finale en Catalogne, Martin Klizan sera opposé à Feliciano Lopez. Sorti des qualifications, Martin Klizan est tout de suite bien rentré dans son match en prenant Novak Djokovic à la gorge. Le Slovaque a choisi de frapper très fort sur toutes les balles (24 coups gagnants au total), une tactique payante pour cueillir à froid le Serbe. Le break en poche, il n’a pas baissé de niveau et n’a pas laissé à l’ancien numéro un mondial le temps de reprendre ses esprits. Djokovic a même offert le double break à son adversaire après un très mauvais jeu de service (à 4-1). Sur la «Pista Rafa Nadal», le gaucher a donc remporté la première manche à la surprise générale. Piqué au vif, Novak Djokovic est revenu sur le court avec de nouvelles intentions. Les deux pieds dans le terrain et plus agressif, le 12e joueur mondial a mis l’intensité qu’il fallait pour revenir dans la partie. Deux breaks plus tard, il a logiquement égalisé à un set partout (6-1).
Dans une dernière manche équilibrée, les deux hommes ont facilement remporté leurs mises en jeu. Au moment d’entrer dans le money-time, on a vu un Djokovic moins serein qu’à sa grande époque. A 4-3, le Serbe a tremblé et a enchaîné les erreurs (22 fautes directes dans le match), dont une volée liftée facile en coup droit qui a terminé dans le filet. Un moment de flottement fatal à l’ancien numéro un mondial.