Le Mobile World Congress, plus grand salon international du mobile, ouvrira ses portes aujourd’hui à la Fira Gran Via de Barcelone.

L’Algérie sera représentée à cet évènement par Condor Electronics, qui participe pour la troisième fois au MWC. La marque algérienne sera présente à travers un stand de 100 m2 au Hall 7 et présentera plusieurs nouveautés en exclusivité mondiale. Condor a choisi d’y participer depuis 2016 et y exposera ses gammes de Smartphones et autres produits connectés sur son vaste stand. Ce salon d’importance sera, également, le lieu idéal pour la marque d’annoncer et de présenter en exclusivité mondiale plusieurs nouveaux produits qui viendront enrichir les gammes de la marque pour l’année 2017. Il faut dire qu’après l’ouverture d’un showroom en Mauritanie et la signature de partenariats pour la commercialisation de Smartphones Condor sur le marché Europe-Moyen-Orient-Afrique (EMEA), l’heure est à la poursuite de la stratégie de déploiement régional et international pour la marque algérienne qui a connu une année 2016 riche en actualités. En plus de Condor, les grands ténors mondiaux de la technologie du mobile seront présents à l’instar de Samsung, qui ne présentera pas le Galaxy S8 qui succède au S7, présenté avec fracas au même endroit l’an dernier. Après les déconvenues liées aux problèmes de batteries explosives sur les Galaxy Note 7, qui lui ont fait perdre pied lors des derniers résultats trimestriels de 2016, le constructeur coréen a préféré verrouiller tous ses modèles en préparation. La nouvelle tablette Galaxy Tab, dans sa version S3, sera, elle, présentée. Par ailleurs, Sony devrait présenter 5 appareils sur les sites spécialisés sous leurs noms de code japonais, Yoshino, BlancBright, Keyaki, Hinoki et Mineo. Nokia sera présent au WMC cette année avec le P1, nouvel appareil haut de gamme dont la rumeur veut qu’il tourne sur un chipset Snapdragon 835 Soc, le tout dernier processeur de Qualcomm, qu’ils seraient les premiers à expérimenter. Nokia sera aussi à Barcelone avec d’autres appareils, à l’instar du Nokia 3, en entrée de gamme, suivi du modèle 5 et du numéro 6, annoncés début janvier.