Des fréquences supplémentaires dans la bande E-GSM ont été assignées aux trois operateurs de la téléphonie mobile ATM (Mobilis), OTA (Djezzy) et WTA (Ooredoo), annonce, dimanche, l’Autorité de régulation de la Poste et des communications électroniques (ARPCE) dans un communiqué. «Dans le cadre de l’amélioration de la qualité de service des réseaux de la téléphonie mobile, l’ARPT a procédé, ce jour le 21 novembre 2021, à l’assignation de fréquences supplémentaires dans la bande E-GSM (880-890/925-935 MHz) aux trois opérateurs (Mobilis, Djezzy et Ooredoo)», précise le communiqué. L’ARPCE «poursuivra ses efforts en matière de planification et d’assignation de fréquences, et ce pour offrir la meilleure qualité de service aux usagers», assure la même source.