Les services sécuritaires de la wilaya de Tébessa ont démantelé un réseau criminel composé de 10 personnes, dont un médecin, des infirmiers et un pharmacien, spécialisé dans le trafic de produits pharmaceutiques à des fins psychotropes, a-t-on appris vendredi auprès de la cellule de la communication de la Sûreté de wilaya. Les services de la police de la daira de Ouenza (nord de Tébessa) sont parvenus à démanteler un réseau de praticiens dans les corps médical et paramédical activant dans le trafic des médicaments à substances hallucinogènes, rapporte un communiqué de la sûreté de wilaya. Les mis en cause délivraient des ordonnances médicales de complaisance contenant des comprimés psychotropes et s’adonnaient à la vente de substances classées hallucinogènes sans ordonnance, relève le texte. Selon l’enquête approfondie menée par les policiers de la daïra de Ouenza, 2.716 boîtes de médicaments totalisant 126.960 comprimés hallucinogènes ont été commercialisés dans le cadre de ce trafic au cours de l’année 2019, dont 124 boîtes ont été délivrées sans ordonnances, a-t-on indique, détaillant que les enquêteurs ont aussi saisi 1274 boîtes de médicaments psychotropes périmés. Les investigations ont démontré qu’un médecin généraliste activant dans le réseau avait délivré au cours de la même période «93 ordonnances de complaisance contenant des médicaments classés psychotropes». Présentés devant les instances judiciaires près du tribunal de Aouinet, pour «faux et usage de faux dans des documents officiels» et «abus de fonction», cinq (5) des 10 inculpés ont été placés en détention provisoire, tandis que les autres ont été placés sous contrôle judiciaire, conclut le communiqué.