Le secteur de la santé de la wilaya de Tébessa enregistre un déficit en médecins spécialistes en oto-rhino-laryngologie (ORL) estimé à 175, a indiqué jeudi à l’APS le directeur local de la santé et de la population, Lazhar Guelfen.

Le secteur compte actuellement un médecin spécialiste en ORL dans un établissement de santé publique et trois autres praticiens spécialistes privés, a précisé le même responsable, soulignant que ce nombre reste «insuffisant » pour les 700 000 habitants de cette wilaya frontalière, d’autant, a-t-il ajouté, que les standards applicables en matière de couverture sanitaire prévoient un praticien ORL pour 4 000 habitants. Les malades de Tébessa souffrant de pathologies ORL sont contraints de se déplacer vers d’autres villes, notamment, Annaba, Oum El-Bouaghi et Khenchela, a-t-on encore noté.
M. Guelfen a rappelé que la wilaya de Tébessa a bénéficié, au cours de l’actuel exercice, de près de 40 postes budgétaires pour le recrutement de médecins spécialistes, signalant que des mesures incitatives, notamment la disponibilité de logements de fonction, ont été prises par les autorités locales afin d’encourager les praticiens à venir s’installer dans la wilaya. Il a ajouté que dans l’objectif de pallier ce déficit, une clinique ambulatoire en ORL sera «prochainement » lancée par un des praticiens privés exerçant dans la wilaya, indiquant que cette structure assurera les consultations et les interventions chirurgicales.
Pour rappel, une caravane médicale en ORL, lancée en avril dernier à l’initiative de l’association «Amis de malades » de la wilaya d’El-Bayedh en coordination avec la direction locale de la santé, qui a sillonné plusieurs communes de Tébessa, a réalisé près de 200 interventions chirurgicales et assuré pas moins de 450 consultations.