En dépit des nombreuses opérations de lutte contre les réseaux de contrebandiers écumant la bande frontalière de l’est du pays activant dans la région de Tébessa et les coups que leur portent à chaque fois les douaniers et les autres services (gendarmerie et police), ces derniers ne reculent pas quant à porter atteinte à l’économie .

Dans ce sillage, le trafic et la contrebande en matière de carburant continue à persister dans la région où les douaniers de Bir El Ater ont fait échec à une tentative d’écoulement d’une importante quantité de carburant de l’autre côté de la frontière. En effet, agissant dans le cadre routinier de la lutte contre la contrebande, les éléments de la brigade multifonctions des douanes de Bir El Ater (Tebessa) ont lors d’une opération menée sur le terrain au niveau du chemin rural liant la commune d’Oum Ali et le lieu-dit «Berzaghil» saisi une importante quantité de carburant. Cette dernière, répartie dans 6 jerrycans de contenance 200 litres, est estimée à 1080 litres, selon des sources douanières. Ces dernières font aussi part d’une amende globale de l’infraction estimée à 4.216.000,00 DA. 800 psychotropes Ecstasi saisis à Oum El Bouaghi Sur un autre registre ayant trait à la lutte contre la détention consommation et commercialisation de stupéfiants, les éléments de la brigade de lutte contre les stupéfiants de la sûreté de wilaya sont parvenus mardi dernier suite à l’exploitation d’informations crédibles à neutraliser un suspect-dealer. La fouille de ce dernier s’est soldée par la saisie de 780 comprimés de psychotropes de type «Ecstasi». Ce dernier âgé d’une trentaine d’années s’apprêtait à écouler des psychotropes au profit d’un repris de justice. Les investigations entreprises par les enquêteurs se sont soldées par l’identification et le lieu de rencontre des deux mis en cause, dont l’un âgé de 41 ans fut arrêté dans l’embuscade tendue par les enquêteurs en possession des psychotropes en question, quant à son complice, il a réussi à prendre la fuite. Le mis en cause a été déféré jeudi devant le parquet d’Oum El Bouaghi et écroué pour commercialisation de psychotropes et les recherches se poursuivent pour appréhender son complice, selon des sources policières.