de Tébessa, Rabah Iguer
Une fois concrétisé, le projet intégré d’extraction et transformation algéro-chinois du phosphate de Bled El Hadba dans la commune de Bir El-Ater à Tébessa devrait relancer le marché de l’emploi local et offrir des opportunités de recrutement aux jeunes demandeurs de travail. C’est ce qui est ressorti d’une réunion sur ce futur complexe minéralo-industriel au siège de la wilaya, une séance qui s’est soldée par la recommandation d’ « accorder la priorité à la main d’œuvre locale et nationale ».
A ce propos, la directrice des relations intersectorielles au ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels a affirmé au cours de la rencontre qui a regroupé les représentants de différents secteurs (industrie, énergie, travaux publics et transport), que « les besoins des différentes phases d’exécution de ce projet ont été déterminés ». Akila Chergou a également indiqué que « le secteur de la formation œuvre à accompagner celui de l’industrie dans l’exécution des divers projets assurant que le secteur a procédé à l’évaluation des potentialités de ses structures et encadreurs en vue de former une main d’œuvre technique qualifiée pour ce mégaprojet ».
Un programme spécial de formation pour ce projet sera mis en place pour former la main d’œuvre requise qui sera capable de maitriser les équipements et technologies utilisées, a ajouté Mme Chergou. De son côté, selon l’APS, le conseiller du P-DG du groupe public Sonatrach, Ferhat Ounoughi, a souligné l’importance de recruter une main d’œuvre locale etnationale pour toutes les phases d’exécution du projet en ouvrant notamment la voie pour la formation des jeunes dans les centres de formation. Le projet de Bled El Hadba, rappelle-t-on, permettra la création de 14.000 emplois lors de la réalisation et 3.000 durant la phase d’exploitation.
En novembre 2018, une convention de partenariat algéro-chinoise a été signée pour l’extraction, la transformation et l’exportation après satisfaction des besoins nationaux du phosphate de la région de Bled ElHadba pour un investissement de 6 milliards dollars. n