Dans le bilan annuel 2017 rendu public, les services de douanes de la direction régionale de Tebessa (chapeautant aussi les wilaya de Khenchela et Oum El Bouaghi) ont fait part d’un total de 108 affaires traitées, de 106 individus arrêtés, d’une quantité de marchandises saisies d’une valeur estimée à 88 372 517 DA et de 103 moyens de transports saisis.

Les saisies opérées, dont la valeur de l’amende est estimée à 1 850 873 715,00 DA, sont diversifiées et concernent plusieurs secteurs d’activités économiques. C’est ainsi que les douaniers ont saisi dans les 4 affaires liées aux stupéfiants traitées plus de 109 kg de drogue et 618 comprimés de psychotropes d’une valeur globale estimée à 27 821 000 DA. S’agissant des armes, les douaniers ont saisi 3 fusils de chasse, 940 étuis et 4500 cartouches d’une valeur globale de 747 000 DA. La contrebande n’a pas épargné la devise, puisque les services de douanes ont procédé à la saisie de 9 500 euros et 25 790 dinars tunisiens. D’autre part, le carburant n’est pas en reste, puisque de nombreux réseaux de contrebandiers activent dans la commercialisation illégale vers le pays voisin (Tunisie) et de ce fait pas moins de 31 440 litres ont fait l’objet de saisie, soit une valeur de 715 720,00 DA, ainsi que le tabac pour lequel les 33 affaires traitées par les douaniers se sont soldées par la saisie de 72 900 paquets de cigarettes, 22 500 sachets de chemma, 1 200 kg de produits de « chicha » et 25 000 sachets d’emballage contrefaits de chemma, le tout estimé à 9 622 000 DA.

Concernant les boissons alcoolisées, près de 39 000 unités de boissons alcoolisées diverses ont été saisies pour une valeur estimée à 5 728 100 DA. Par ailleurs, la commercialisation illégale des déchets cuivreux et plaquettes aluminium continue à sévir, puisque les mêmes services ont fait part de la saisie de plus de 42,5 tonnes de déchets de cuivre et plus de 12 tonnes de plaquettes d’aluminium d’une valeur globale estimée à 9 466 300 DA. Enfin, d’autres marchandises issues de l’activité illégale des commerçants et contrebandiers telles la pièce détachée, la friperie et autres ont fait l’objet aussi de saisies par les douaniers.
K. M.