Le bilan de l’intoxication alimentaire collective signalée dans la commune de Ouenza (Nord de Tébessa) s’est alourdit à 105 cas, selon un nouveau bilan révélé mardi par le directeur de wilaya de la santé et de la population (DSP), Said Belaid. Dans une déclaration à l’APS, le même responsable a précisé que les victimes ont afflué, dans la nuit de lundi à mardi, vers l’établissement public hospitalier (EPH) et l’établissement public de santé de proximité (EPSP) de Ouenza, présentant les symptômes d’une intoxication alimentaire (nausées, douleurs abdominales, vomissements et diarrhées ). Il a précisé que les victimes de l’intoxication collective ont reçu les soins nécessaires et ont quitté les établissements de santé. Les résultats préliminaires de l’enquête épidémiologique engagée aussitôt par les services de la santé et de la population en collaboration avec les services de la sûreté de daïra de Ouenza ont démontré que la majorité des victimes sont «des enfants dont l’âge ne dépasse pas les 10 ans ayant fait l’objet d’une intoxication alimentaire après avoir consommé des sandwichs impropre à la consommation», a fait savoir la même source. Les services de sécurité, de concert avec la direction du commerce, prendront les mesures réglementaires nécessaires à l’encontre des personnes à l’origine de l’incident, a-t-on ajouté.