Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a réaffirmé mardi la détermination de l’Etat à protéger le produit national et à fournir toutes les facilitations nécessaires pour accéder au marché africain.

S’exprimant à l’occasion de l’inauguration de la 30e édition de la Foire de la production algérienne (FPA) au Palais des expositions (Pins maritimes, Alger), le Président Tebboune a souligné que l’Etat était déterminé à protéger le produit national et à fournir toutes les facilitations nécessaires pour accéder au marché africain, tout en luttant contre la spéculation sous toutes ses formes. La protection du produit national “doit être accompagnée par une qualité qui puisse répondre au goût du consommateur algérien et garantir au moins entre 55 et 75% des besoins du marché national, en sus d’accéder au marché africain”.

“Nos opérateurs économiques peuvent demander des surfaces allant jusqu’à 5.000 m2 pour exposer et commercialiser le produit national en Mauritanie, au Niger et au Sénégal”, a poursuivi M. Tebboune, relevant que “les facilitations pour ce faire son disponibles”.

“Nous pouvons aussi accéder au marché de l’Union européenne pour les équipements électroménagers, réputés pour leur excellente qualité”, a-t-il dit. Le président de la République a appelé, par ailleurs, les opérateurs économiques à signaler “toutes tentatives de porter atteinte illégalement à leurs entreprises”, indiquant que “l’ère du montage en Algérie est révolue” et qu’il était temps pour le pays de “devenir un pays industrialisé, slogan de l’année 2022”.

Et de rappeler qu’il “n’y aura aucune tolérance envers ceux qui tentent de contourner les services de l’Etat à cet égard”, soulignant que l’Etat soutiendra tous les opérateurs qui contribueront à l’économie nationale et à l’augmentation des recettes du Trésor public, pour pouvoir réaliser au moins plus de 15 milliards USD d’exportations hors hydrocarbures.