Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a affirmé, mardi à Alger, que “l’Etat tend à couvrir un taux de 40 à 50% des besoins du marché national en médicaments produits localement et à construire une industrie pharmaceutique qui protège la souveraineté sanitaire du pays”.

“L’Etat tend, à travers le groupe SAIDAL, à couvrir un taux de 40 à 50% des besoins du marché national en médicaments produits localement et à construire une industrie pharmaceutique qui protège la souveraineté sanitaire du pays”, a indiqué le Président Tebboune, lors de sa visite au pavillon du groupe SAIDAL, à l’occasion de l’inauguration de la 30e Foire de la production Algérienne “FPA 2022”, au Palais des expositions (Pins maritimes, Alger).

“Certains avaient tenté, dans le passé, de détruire cette société dont la production ne dépassait pas les 4% des besoins du marché local en médicaments”, mais “le travail est en cours pour la remettre sur pied”, a-t-il soutenu.

Dans ce sillage, le Président de la République a appelé à “s’orienter vers les marchés étrangers et à tisser des liens de coopération avec les pays arabes et africains à l’instar de l’Egypte, la Jordanie, la Tunisie, la Mauritanie et le Sénégal”.

“L’Algérie ne cherche pas uniquement à améliorer ses recettes, mais elle aspire également à davantage d’efficacité dans ce domaine”, a ajouté le Président Tebboune, rappelant “l’adhésion de l’Algérie à la démarche de l’éradication des épidémies en Afrique”.