En cette conjoncture sanitaire du Covid-19 traversée par l’Algérie à l’instar des autres pays du monde, la solidarité et l’implication de tout le monde dans le dispositif de prévention contre la propagation du virus demeure plus qu’indispensable. Dans ce sillage, le mouvement associatif est plus que jamais appelé à participer aux efforts des pouvoirs publics dans les activités de sensibilisation pour atténuer la situation. Cela semble être le leitmotiv de l’Organisation algérienne du patrimoine, tourisme et artisanat traditionnel (OAPTA) que préside Salhi Tarek. Ce dernier relate dans cet entretien express la nécessité de la sensibilisation et du devoir d’aider autrui pour surmonter l’épreuve.

Reporters : Quel commentaire faites-vous de la situation sanitaire prévalant en Algérie à l’instar des autres pays ?
Salhi Tarek : A l’instar de tous, nous suivons de près la situation sanitaire du pays suite à la propagation du Covid-19. Devant les efforts conséquents déployés et les mesures préventives entreprises depuis son apparition dans le pays, notre obligation, voire notre devoir, de s’impliquer ne s’est pas fait attendre en ces moments difficiles. En premier lieu, nous avons exprimé notre disponibilité à nous impliquer dans toutes les actions de prévention et autres, inviter aussi à l’adhésion et la participation aux actions volontaires sur le terrain aux côtés des autres couches de la population et inciter aussi les cadres, hommes d’affaires et adhérents de l’organisation à entreprendre des actions pratiques sur le terrain aux côtés de tous les intervenants tels les autorités locales, civiles et militaires, les services de santé, la Protection civile, les services de sécurité et tous les acteurs agissant en cette circonstance.

Y a-t-il d’autres mesures entreprises par l’organisation ?
On a édité un document explicatif qui sera distribué dans les heures à venir à travers les wilayas et les communes du pays pour donner de plus amples informations sur la nécessité des actions de sensibilisation à entreprendre.
D’autre part, des bureaux de l’organisation à l’exemple de celui de Khenchela, Jijel ont entrepris des actions de sensibilisation et de distribution de produits désinfectants, des masques et gants médicaux, en plus des actions de solidarité en assurant la disponibilité de produits de consommation pour les familles démunies.
En cette circonstance, nous ne saurons qu’appeler à la vigilance, à la prise de conscience et des mesures préventives nécessaires, voire vitales, dont le confinement à la maison demeure la mesure maîtresse.n