Des travailleurs de la Direction des impôts de la wilaya de Tamanrasset ont organisé, lundi, un sit-in devant le siège de la Direction pour soulever des revendications professionnelles, a-t-on constaté.

La trentaine de protestataires, constituant une grande partie des travailleurs de la Direction des impôts affiliés au Syndicat national autonome des personnels de l’administration publique (Snapap), ont dénoncé ce qu’ils ont qualifié de mesures « abusives » de la part de leur administration et ont soulevé diverses revendications liées au régime salarial et indemnitaire, à l’avancement et la promotion, à la situation des corps communs, et aux mutations « forcées » des travailleurs, selon une motion dont l’APS a obtenu copie.
Le directeur de wilaya des impôts, Ameur Touati, a indiqué, de son côté, que la promotion des travailleurs répondant aux conditions en vigueur s’effectue selon le nombre de postes ouverts et de la nomenclature du plan de gestion 2017 des ressources humaines. Des procès-verbaux ont été signés dans ce cadre avec les représentants des travailleurs et notifiés dans les délais réglementaires.
Il a été procédé au report des autres promotions dans l’attente de l’achèvement de leur formation spécialisée, entamée conformément au programme arrêté par l’administration centrale, et de la proclamation des résultats, a-t-il ajouté.
M. Touati a affirmé aussi que les salaires des personnels sont versés normalement et sans aucun retard. L’application des dispositions disciplinaires pour améliorer le service public était la question ayant entraîné des réactions du syndicat et des interprétations erronées des textes réglementaires.