Par Sihem Bounabi
Le Syndicat national des pharmaciens d’officine (Snapo) lance un appel aux pouvoirs publics pour associer les pharmaciens d’officine dans la campagne de vaccination, afin de permettre à un plus grand nombre d’Algériens d’être vaccinés, ce qui constituera une protection plus rapide et plus importante de l’ensemble de la population.
En effet, dans un communiqué parvenu à la Rédaction, le Snapo souligne que «l’officine est un espace de santé de premier rang, en matière d’accessibilité et de proximité. Nous pensons que l’implication du pharmacien d’officine dans la campagne de vaccination ne peut être que profitable pour nos concitoyens. Ce qui pourra certainement augmenter le nombre de personnes vaccinées de manière considérable et assurer ainsi une meilleure protection de notre population partout dans le monde». Il est également souligné que partout dans le monde, les compétences du pharmacien sont mises à contribution et les pharmaciens ont été impliqués dans la préparation du gel hydro alcoolique, la réalisation des tests antigéniques et associés de manière forte et directe aux opérations de vaccination. Le Syndicat des pharmaciens affirme : «Nous avons déjà saisi le ministère de la Santé à ce sujet, proposant de faire participer les pharmaciens dans cette campagne de vaccination.» Et enchaînant qu’«aujourd’hui que les chiffres officiels liés à la Covid sont en constante augmentation et que les experts parlent d’une troisième vague, l’Algérie gagnerait à impliquer toutes les compétences et les professionnels de la santé dans la lutte contre cette pandémie».
Le Snapo rappelle que les pharmaciens se sont montrés, dès les premiers jours de la pandémie, solidaires et volontaires et ont fourni des efforts considérables pour jouer un rôle prépondérant en matière de prise en charge des citoyens par la fourniture des moyens de lutte contre la Covid-19, médicaments, campagnes de dons et de précieux conseils et orientations fournis à la population. En ajoutant : «Le pharmacien est un professionnel de santé qui dispose d’une formation polyvalente, adéquate et complète, négliger son rôle et son apport en pareilles situations pandémiques serait un véritable gâchis, mais aussi un réel mépris exprimé à l’égard des compétences de notre pays.» Par ailleurs, dans un communiqué destiné aux pharmaciens d’officine, le Snapo, appelle l’ensemble des pharmaciens d’officine au respect des mesures barrières et de prudence, dans le cadre de leur exercice professionnel quotidien, et ainsi à continuer à les appliquer au niveau de l’espace officinal. Il est ainsi rappelé que le port du masque et l’usage du gel antibactérien ainsi que le respect de la distanciation doivent rester de rigueur. Le Snapo appelle également l’ensemble des pharmaciens à participer à la campagne de sensibilisation pour inciter les Algériens à se faire vacciner. Dans le communiqué, il souligne : «Nous demandons également aux pharmaciens de conseiller aux citoyens de se faire vacciner. Seul un taux important de personnes vaccinées peut constituer un rempart contre la propagation importante du virus.» n