Une fois de plus, les services de la sûreté de wilaya assènent un coup dur aux trafiquants de drogue, très actifs ces dernières années, à travers plusieurs axes, notamment celui d’Oran-Tlemcen.

Les limiers de la police, qui ont suivi les traces d’un réseau de trafic de kif, ont fini par le démanteler. Le butin était d’un quintal de kif traité et l’arrestation de deux narcotrafiquants, a-t-on appris du chef de la cellule d’information de ces services lors d’une conférence de presse. Cette opération a eu lieu, selon le commissaire Abderrahmane Rahmani, après l’extension de la compétence vers Alger dans l’affaire de saisie de trois quintaux de kif traité par les services de la sûreté de daïra de Boutlélis au début de l’année. Ces derniers, appuyés par la Brigade mobile de la police judiciaire (BMPJ) d’Oran, ont suivi les mouvements d’une bande de trafic de drogue. L’opération s’est étendue à Bab Ezzouar (Alger), destination de la drogue qui était dissimulée à l’intérieur d’un véhicule et s’est soldée par l’arrestation du livreur et le destinataire et la saisie de kif et d’une somme de 1,2 million DA, a-t-on indiqué. Les deux mis en cause originaires du Centre et de l’Ouest du pays sont âgés d’une trentaine d’années, a-t-on ajouté, signalant que l’enquête se poursuit pour connaître le reste des membres de ce réseau.J. M.