Kyrie Irving est resté fidèle à ses principes. Et rien n’a pu le faire changer d’avis. La star des Nets a révélé avoir fait une croix sur une prolongation de contrat, juste avant la saison 2020-2021, après avoir refusé de se faire vacciner contre la Covid-19. Le bail de quatre ans lui aurait rapporté « 100 et quelques millions » de dollars. Pas de vaccin, pas de (juteux) contrat. La star de Brooklyn Kyrie Irving a affirmé avoir refusé une prolongation de quatre ans, avant la saison 2020-2021 en raison de sa décision de ne pas se faire vacciner contre la Covid-19, lundi, lors du Media Day d’avant-saison des Nets. « J’ai renoncé à quatre ans supplémentaires pour 100 et quelques millions en maintenant ma décision de ne pas me faire vacciner, a-t-il assuré. Signer un tel contrat, se faire vacciner ou ne pas se faire vacciner… il y a un niveau d’incertitude quant à votre avenir (…) donc j’ai dû faire face à cette possibilité de perdre mon emploi pour cette décision ». Irving a été contraint de manquer des matches à domicile à Brooklyn, jusqu’à fin mars cette année, car le protocole sanitaire en vigueur jusque-là à New York interdisait aux non-vaccinés de pénétrer dans une salle de sport. Le joueur de 30 ans a ajouté avoir reçu un « ultimatum » pour se faire vacciner, s’il voulait que son contrat soit prolongé.
UN ULTIMATUM IMPOSÉ À IRVING ?
« Nous étions censés avoir réglé tout cela avant le camp d’entraînement de la saison passée. Et ça ne s’est tout simplement pas produit à cause de mon refus. J’ai juste dû vivre avec. C’était une pilule difficile à avaler », a-t-il insisté. Le manager des Nets Sean Marks a réfuté l’idée d’un « ultimatum » imposé au joueur. « Il s’agit juste de vouloir des gens fiables, présents et responsables. Nous tous, le personnel, les joueurs, les entraîneurs. Il ne s’agit pas d’imposer un ultimatum à quelqu’un pour qu’il se fasse vacciner », a-t-il assuré. Fin juin, Kyrie Irving a finalement levé l’option pour rester une saison de plus au sein des Nets, jusqu’en juin 2023, ce qui lui garantit un salaire de 37 millions de dollars. L’autre star de l’équipe, Kevin Durant, est lui revenu sur sa volonté de quitter le club cet été, non sans avoir au passage réclamé le renvoi de Sean Marks et de l’entraîneur Steve Nash, avant de finalement se raviser. « La saison passée, on a eu des gars qui ont quitté le club (James Harden, à Philadelphie, ndlr), des blessures, juste beaucoup d’incertitudes, ce qui a fait naître le doute dans mon esprit sur les quatre prochaines années de ma carrière », a-t-il expliqué. n