Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a décidé d’étendre l’autorisation d’exercer à certaines catégories d’activités indispensables aux citoyens indique samedi un communiqué des services du Premier ministre, rapporte l’APS. A l’adresse des départements ministériels concernés, et en communication avec les walis de la République, le Premier ministre « a ainsi décidé d’étendre l’autorisation d’exercer à certaines catégories d’activités indispensables aux citoyens et ce, dans le strict respect des règles d’hygiène et de distanciation sociale édictées par l’autorité sanitaire« , relève le communiqué. Il s’agit notamment des activités suivantes :

-Entretien, réparation et contrôle technique de véhicules automobiles, de véhicules, engins et matériels agricoles, y compris les vulcanisateurs.

-Commerce de détail d’ordinateurs et d’équipements de l’information et de la communication.

-Commerce de pièces automobile.

-Fournitures nécessaires aux exploitations agricoles.

-Activités de vente et de distribution des intrants agricoles.

-Activités de pêche, d’aquaculture et de vente de poisson. -Commerce d’aliments, de médicaments et de fournitures pour animaux.

-Cabinets vétérinaires privés.

-Réparation d’ordinateurs et d’appareils électroménagers.

-Commerce de détail de quincaillerie et de droguerie.

-Commerce de détail d’articles médicaux et orthopédiques en magasin spécialisé.

-Commerce de détail d’optique.

-Blanchisserie-teinturerie et pressing.

Enfin, et tenant compte de la mesure portant prolongation de la période de confinement imposée aux citoyens et son élargissement à plusieurs wilayas, l’appréciation « est laissée aux walis d’étendre les autorisations d’exercice à d’autres activités commerciales jugées nécessaires à la satisfaction des besoins essentiels de la population, tout en évitant, ainsi, tout risque de paralysie de l’activité économique du pays« , conclut le communiqué.

Suite à ces décisions, la wilaya d’Alger, a décidé de les appliquer en l’annonçant dans un communiqué daté de ce samedi (voir en dessous).