Alors que la Cour de Madrid vient de rendre un avis favorable aux trois principaux fondateurs de la Super Ligue, en désaccord sur ce dossier épineux avec l’UEFA, le Real Madrid, le FC Barcelone et la Juventus ont rappelé ce vendredi que le projet n’était pas enterré. « Nous restons attachés à l’objectif de développer le projet de Super Ligue » a souligné le Real Madrid.
Trois des fondateurs de la Super Ligue ont remporté une bataille. Ce vendredi, la Cour de Madrid a rendu un jugement favorable pour le Real Madrid, le FC Barcelone et la Juventus, en désaccord sur ce dossier plus qu’épineux avec l’UEFA. Dans un communiqué publié sur leurs sites respectifs, les trois poids lourds du football européen se sont satisfaits de cette décision et ont rappelé que le projet de Super Ligue était loin d’être enterré.

NOUS NE SERONS PLUS SOUMIS AUX MENACES CONSTANTES DE L’UEFA
« Nous sommes heureux de savoir qu’à partir de maintenant, nous ne serons plus soumis aux menaces constantes de l’UEFA. Nous restons attachés à l’objectif de développer le projet de Super Ligue européenne de manière constructive et solidaire, en prenant en compte les fans, les joueurs, les entraîneurs, les clubs, les ligues, les associations et fédérations nationales et internationales », peut-on notamment lire vendredi sur le site officiel du Real Madrid.
« Nous sommes conscients que certains éléments de notre proposition doivent être revus et, bien sûr, améliorés par le dialogue et le consensus. Nous continuons de faire confiance à la réussite d’un projet qui sera toujours respectueux des réglementations de l’Union européenne », a renchéri le champion d’Espagne 2020. En avril dernier, Manchester United, Manchester City, Tottenham, Liverpool, Arsenal, Chelsea, l’Atlético de Madrid, l’AC Milan et l’Inter s’étaient retirés de ce projet, totalement rejeté par leurs supporters.