La télévision d’Etat chinoise a réaffirmé hier qu’elle n’avait pas l’intention de reprogrammer des matches de NBA, une compétition qu’elle boycotte après le soutien du manager de Houston aux manifestants de Hong Kong.
La télévision d’Etat chinoise ne change pas de cap : elle va (encore) boycotter les matches de NBA. «Afin de faire taire les rumeurs, nous devons réaffirmer que nous n’avons d’aujourd’hui toujours pas repris le contact ou recommencé à dialoguer avec la NBA», a déclaré CCTV News sur le réseau social Weibo, une déclaration accompagnée d’une vidéo où l’on voit un présentateur de la chaîne faire la même annonce.

«Notre attitude est sévère»
CCTV a cessé de diffuser des matches de la compétition vedette de basket après que le manager général des Houston Rockets Daryl Moreyg a exprimé en octobre son soutien aux manifestants pro-démocratie de Hong Kong. Plusieurs entreprises majeures en Chine avaient également réagi en mettant fin à leurs liens économiques avec la NBA.
«Sur les questions de souveraineté, notre attitude est sévère, résolue, cohérente et il n’y a pas de marge de manoeuvre. La NBA doit comprendre cette position», a déclaré CCTV. En février, avant l’arrêt du sport imposé par la pandémie de Covid-19, le commissaire de la NBA Adam Silver avait évalué à des «centaines de millions de dollars» le manque à gagner provoqué par la perte du juteux marché chinois. Il avait néanmoins affiché à l’époque un certain optimisme quant à un possible assouplissement de la position de la Chine.<