Deux caporaux sont tombés en martyr samedi à Chlef, suite à l’explosion d’une bombe de confection artisanale, a déploré hier un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).
« Lors d’une opération de fouille et de ratissage menée par un détachement de l’Armée nationale populaire dans la localité de Béni-Bouateb, wilaya de Chlef (1ère Région militaire), et suite à l’explosion d’une bombe de confection artisanale, deux caporaux sont tombés en martyr le 07 mars 2020 », a ajouté la même source. Le communiqué du MDN précise qu’il « s’agit de Bouskaia Billel et Nouasria Badis ». Suite à cette douloureuse perte, le général-major Saïd Chanegriha, chef d’état-major de l’ANP a adressé ses condoléances aux familles des victimes. « En cette douloureuse circonstance, le général-major Saïd Chanegriha, chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire par intérim adresse ses sincères condoléances aux familles et aux proches des deux chouhada, réitérant que l’Armée nationale populaire poursuivra ses efforts, sans répit et quels que soient les sacrifices, pour traquer ces criminels et les neutraliser partout où ils se trouvent à travers l’ensemble du territoire national », a ajouté le MDN. Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune a présenté, pour sa part, ses condoléances à l’Armée nationale populaire (ANP) ainsi qu’à la famille des deux militaires décédés. « A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons. L’Algérie a perdu deux de ses enfants au champ d’honneur contre un terrorisme aveugle à Chlef, suite à l’explosion d’une bombe de confection artisanale, l’arme de la haine contre l’Algérie », a écrit le Président de la République dans un tweet sur son compte officiel. « Bouskaia Billel et Nouasria Badis sont tombés en martyrs, nous présentons nos condoléances aux familles des deux martyrs et à notre armée qui traque les résidus du terrorisme », a ajouté le chef de l’Etat.<