Les habitants des wilayas de Tamanrasset, In-Guezzm et In-Salah ont salué la mesure d’exonération des billets du transport aérien de voyageurs, en provenance ou à destination de dix (10) aéroports du Sud du pays, de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA). La mesure qui concerne les aéroports de ces trois wilayas, ainsi que ceux d’autres wilayas du grand Sud, tel qu’annoncée par le ministère des Transports, aura un impact direct sur le citoyen dans ces régions, où le transport aérien reste un moyen privilégié pour leurs habitants de ces régions, au regard de leur éloignement. Les avis recueillis par l’APS auprès d’un échantillon de la population locale laissent percevoir une large satisfaction, à l’instar du président de l’association de protection des consommateurs d’In-Guezzam, Tagueda Bassi, qui pense que la mesure «favorisera la dynamique de circulation des personnes, notamment les familles, et les soulagera quelque peu de la cherté des billets d’avion».
«Tout comme elle contribuera à l’attrait des investisseurs dans cette région frontalière appelée à devenir une fenêtre économique vers l’Afrique», a-t-il souligné. Ahmed Hamdaoui, gérant d’une agence de tourisme et de voyage à Tamanrasset, voit, de son côté, en la mesure une étape «importante» vers l’amélioration du climat des affaires dans le domaine du Tourisme saharien, dans le sens ou elle encouragera les flux touristiques du Nord-Sud, dans le cadre du programme d’impulsion du tourisme intérieur et s’ajoutera aux facilitations accordées dans le cadre des déplacements de groupes touristiques. Pour sa part, Abderrazak Hadji, jeune opérateur économique d’In-Salah, s’est dit «convaincu que la baisse du prix des billets d’avion pour le Sud confortera l’attractivité de la région du Tidikelt, aux nombreux atouts (énergétique, touristique, agricole et autres), et y favorisera les investissements aux retombées socioéconomiques indéniables». Le ministère des Transports a annoncé, lundi dans un communiqué, l’exonération des billets du transport aérien des voyageurs, en provenance ou à destination de dix (10) aéroports du Grand Sud, de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), en vertu des dispositions de l’article-90 de la loi de finances de 2022.
Cette mesure concerne les vols de et vers les aéroports d’Adrar, Bordj Badji-Mokhtar, Djanet, Illizi, In-Guezzam, In-Salah, Tamanrasset, Timimoun, Tindouf et In-Amenas, a précisé le communiqué. La mesure devra être élargie aux aéroports des autres wilayas du Sud, et ce, dans le cadre du projet de loi de finances complémentaire (PLFC) de 2022, a conclu le communiqué. n