Le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de l’économie de la connaissance et des startups, Yacine Oualid a mis en avant l’expérience algérienne en matière de startups et les efforts du Gouvernement déployés dans ce domaine, et ce lors de sa participation à la 7e édition de la Conférence du dialogue méditerranéen abritée dans la capitale italienne, Rome, du 2 au 4 décembre, indique, dimanche, un communiqué du ministère. Lors des travaux de cette conférence à laquelle avaient pris part des chefs de Gouvernements, des ministres d’Etats, ainsi que des représentants d’instances onusiennes, M. Oualid a insisté sur les efforts consentis par le Gouvernement algérien en vue de soutenir les startups et l’innovation, précise le communiqué. Le ministre délégué a mis en exergue «le rôle actif» de l’Algérie dans la région de la Méditerranée et sa disposition à «coopérer de manière effective» dans le domaine de l’approvisionnement, en réponse aux exigences des enjeux économiques et technologiques de l’après Covid-19. En marge de la conférence, M. Oualid a rencontré le Secrétaire d’Etat italien chargé de la Coopération internationale, Manlio Di Stefano, avec qui il a examiné les perspectives de développement de la coopération et du partenariat entre les deux pays en matière de startups, d’économie de connaissance, de mécanismes de transfert de la technologie et d’innovation ouverte, ainsi que d’échange d’expertises. Le ministre délégué a supervisé la signature d’un nombre d’accords entre l’accélérateur de startup ALGERIA VENTURE, le Fonds italien de l’innovation (CDP) et le Réseau international des PME (INSME) pour la promotion de l’éco-système des startups en Algérie.