L’accélérateur public de startups “Algeria Venture” et l’équipementier suédois “Ericsson Algérie” ont signé, mercredi à Alger, une convention “Open innovation” visant à développer le potentiel des jeunes entrepreneurs dans le secteur du digital.

L’accord a été signé par le directeur général d'”Algeria Venture” Sid Ali Zerrouki et le directeur général d’Ericsson Algérie, Yacine Zerrouki, en présence du ministre de la Poste et des Télécommunications, Karim Bibi Triki, et la ministre de la Culture et des Arts, Soraya Mouloudji, et ce lors d’une cérémonie tenue à la clôture de la 2ème édition du Salon professionnel sur les technologies de l’information et de la communication (ICT Maghreb 2022).

L’accord porte sur l’accompagnement de quelques 20 startups, venues présenter leurs produits et services aux professionnels des TIC activant dans des domaines tels que l’OT (internet des objets), l’intelligence artificielle, smart City, Big Data ou encore le e-commerce.

La convention de partenariat prévoit des initiatives d’accompagnement et de renforcement de la croissance des startups, le développement des compétences techniques et managériales des startups accélérées par “Algeria Venture” ainsi que la mise à disposition de l’expertise suédoise au service du vivier d’innovations.

“Il s’agit pour nous de favoriser le transfert de savoir-faire suédois via ce type d’accompagnement afin de renforcer la ressource humaine indispensable aux exigences de l’évolution technologique notamment dans le contexte post pandémique qui a contribué à développer les grandes aptitudes des jeunes entrepreneurs”, a indiqué le Dg d’Ericsson à cette occasion.

De son côté, le Dg d’Algeria Venture a expliqué que ce partenariat d’Open innovation signé avec Ericsson est “une étape importante qui permettra aux startups activant dans les TIC de faire valoir leur savoir faire à un niveau international”.