L’équipe nationale ne pourra pas compter sur Ahmed Touba dans l’axe défensif pour les deux prochains matchs amicaux de novembre. En effet, le défenseur a dû sortir sur blessure dès le début de la seconde période entre Hatayaspor et Başakşehir FK, lundi, en championnat de Turquie. Sa blessure à l’épaule semblait assez sérieuse. Sachant que ce type de pépin nécessite 6 semaines d’immobilisation de l’articulation en question, on peut, d’ores et déjà, deviner que le Dz devra renoncer au prochain rassemblement des Verts.

Par Mohamed Touileb
Qui épaulera Aïssa Mandi dans le cœur de la défense ? Ce sera l’un des casse-têtes de Djamel Belmadi pour les deux prochaines sorties des « Fennecs ». L’absence quasi-certaine de Touba contraindra le driver de l’EN à penser à un renfort où des ajustements tactiques tant l’ancien international U20 de la Belgique a redonné beaucoup d’équilibre à l’arrière-garde.

Absence d’assez longue durée
Cela s’est vu contre le Nigeria le 27 septembre écoulé. En l’absence de Djamel Benlamri qui était le taulier dans la derrière ligne avec Mandi, Touba a pris de la place. Avec une très bonne qualité de relance, une excellente lecture du jeu et un placement idéal, la nouvelle tour de contrôle défensive de l’Algérie présentait des garanties certaines pour ce secteur.
Tous ces acquis manqueront face au Mali et la Suède les 16 et 19 novembre. En effet, l’ex-pensionnaire du RKC Waalwijk ne sera pas opérationnel après sa blessure avant-hier en Süper Lig. Le contact semblait anodin mais l’épaule de Touba s’est déplacée et il a dû sortir dès le retour des vestiaires. Titulaire pour la deuxième fois de suite après avoir fait un match complet jeudi en Ligue Europa Conférence UEFA, le défenseur central pouvait enchaîner afin d’être en jambes pour ses retrouvailles avec la sélection. Mais voilà que ce contretemps vient le couper dans son élan sachant qu’il revenait d’une blessure musculaire qui l’avait tenu éloigné des pelouses pendant près de deux semaines. Sauf miracle, Touba devrait manquer les deux prochains matchs amicaux des Verts prévus aux dates citées plus haut.

Bensebaïni repasserait dans l’axe
L’absence pour ce genre de blessure varie de 6 semaines à 3 mois. La sienne semble un peu grave sachant que le staff médical n’a pas pu la remettre en place sur le coup. On se rappelle de la blessure d’Atal contre la Côte d’Ivoire à la CAN-2019 qui l’avait tenu éloigné des terrains pendant longtemps. Il avait même dû passer sur le billard l’été dernier après une blessure sur la même épaule touchée au tournoi continental.
Ainsi, les alternatives pour Belmadi ne sont pas nombreuses pour le poste de DC (défenseur central). Cette défection pourrait faire les affaires de Yanis Hamache qui livre de bonnes prestations avec le SK Dnipro-1 (Ukraine). Le latéral gauche compte 3 buts et 5 offrandes en 14 apparitions avec sa nouvelle équipe. Sa convocation permettrait à Ramy Bensebaïni de repasser dans l’axe si nécessité. Aussi, il y a l’option Tougaï qui est DC de prédilection. Qu’à cela ne tienne, les deux prochains tests seront amicaux. Et l’absence de Touba permettra d’essayer de nouvelles variantes en donnant l’opportunité à d’autres joueurs.