Les services de contrôle et de répression de la fraude au ministère du Commerce et de la Promotion des exportations ont enregistré plus de 93 contraventions liées à la spéculation illicite durant les 9 premiers mois de 2022, a fait savoir, mardi, à Alger un responsable au ministère. S’exprimant sur les ondes de la chaine I de la radio nationale, le directeur général du contrôle et de la répression de la fraude au ministère, Mohamed Louhaidia, a précisé que les agents de contrôle et de répression de la fraude avaient mené, jusqu’au 30 septembre dernier, 74.000 interventions au niveau du marché national dans le cadre de l’application de la loi sur la lutte contre la spéculation illicite, faisant état de 93 contraventions enregistrées et 86 individus traduits en justice. Les services de contrôle ont saisi durant la période considérée plus de 4000 tonnes de produits pour une valeur globale de 219 millions DA Les produits saisis consistent en plus de 63.000 litres d’huile, 870 tonnes de bananes, et divers produits comme la semoule, la farine, le lait, le sucre, les pates et la pomme de terre pour une quantité de plus de 3000 tonnes. Le responsable a rassuré les citoyens quant à la disponibilité des stocks des différents produits alimentaires de base, démentant l’existence d’une quelconque pénurie. «Nous sommes très à l’aise en termes de stocks et de disponibilité sur le marché», a-t-il fait savoir, précisant que les «rumeurs répandues» sur une prétendue pénurie sont diffusées par les spéculateurs qui cherchent à préserver leurs intérêts.