Enseignant chercheur à l’université de Tizi Ouzou, ayant à son actif, de nombreux ouvrages dans le domaine amazigh, le Pr Mohand Akli Haddadou, linguiste de renom, est décédé, dans la matinée d’hier. Le décès de cet universitaire spécialisé dans les études de linguistique, littérature et civilisation amazighe, a beaucoup ému ses amis parmi les universitaires et les militants de la cause identitaire.

Ils ont déploré la perte «d’une encyclopédie» et d’un chercheur qui «s’en va, au moment où la culture amazighe a tant besoin de ses travaux de bonne facture», écrira sur sa page Facebook Brahim Tazaghart, militant connu de la cause amazighe. Mohand Akli Haddadou est né le 24 novembre 1954, à Chemini, dans la wilaya de Béjaïa. En 1977, il est titulaire d’une licence en littérature, suivie d’un diplôme d’études approfondies en linguistique et d’un magister ainsi qu’une thèse de 3e cycle de linguistique berbère à Tizi Ouzou et à Aix-en-Provence (France). Il décroche un doctorat d’Etat en linguistique berbère, en 2003, à l’université Mouloud-Mammeri. «Mohand Akli Haddadou a enseigné dans un lycée, avant de rejoindre, à sa création, le département de langue et culture amazigh de l’université de Tizi Ouzou, au début des années 1990. «Parfait trilingue – il maîtrise le kabyle, l’arabe et le français – il a publié plusieurs ouvrages ayant trait à la langue berbère, à l’islamologie et à la didactique», lit-on sur une note biographique publiée sur Wikipédia.
A son actif, plusieurs ouvrages sur la question amazigh», l’Islam et la didactique, dont «Tamazight Tatrat, Dictionnaire
des mots nouveaux. Amazigh-Français-Arabe», Berti Editions, 2017 ; « Le Coran et les grandes énigmes de l’univers : les récits coraniques confirmés par l’histoire‚
l’archéologie et la science»,
2003 ; «Recueil des prénoms berbères», HCA, 2004 ; «Guide de la culture et de la langue berbères », Alger, Enal, 1994 ; «Dictionnaire de Tamazight, parlers de Kabylie, Kabyle-Français avec un index Français-Kabyle», Berti Editions, 2014; «Dictionnaire de l’interprétation des rêves selon l’Islam», Casbah Editions, 2011 ; «L’apport des Berbères à la civilisation universelle», Alger, Inas, 2002.n