Le transfert de l’international algérien de l’équipe de SPAL Ferrara, Mohamed Fares lors du prochain mercato est conditionné, selon le président du club évoluant en Serie A, affirmant que pour l’instant le joueur est «intransférable».
Dans un entretien à Tuttomercato, le président de SPAL, Walter Mattioli a reconnu l’intérêt porté par plusieurs clubs italiens dont la Forientina et le Torino, mais a estimé que le transfert de son latéral gauche n’est pas acté. « Farès a plusieurs pistes dont les plus sérieuses sont celles de la Fiorentina et du Torino. Mais, comme ce joueur est une pièce maîtresse pour SPAL et toujours sous contrat avec le club, nous considérons que ça ne va pas être facile de se séparer de lui «, a indiqué Mattioli.
Le président a expliqué que SPAL a deux plans (A et B) pour le champion d’Afrique algérien, «mais si par malheur on échoue dans notre mission de maintien en Serie A, Fares deviendra à coup sur intransférable», a-t-il assuré. A l’arrêt du championnat de Serie A à la 26e journée, en raison de pandémie du coronavirus (Covid-19), SPAL était avant-dernier au classement, synonyme de relégation. Mohamed Farès, 24 ans, avait rejoint le SPAL, la saison dernière en provenance de l’Hellas Verone, son contrat expire le 30 juin 2022. n