L’usine Sovac Production Algérie, à Relizane, est sans doute le projet automobile en Algérie le plus en vue ces derniers mois. Il ne se passe en effet pratiquement pas un mois sans que des nouveautés sortent de ce site pour venir enrichir les gammes proposées par Sovac à travers ses quatre marques assemblées en Algérie, à savoir Volkswagen, Seat, Skoda et Volkswagen Utilitaire.

Le dernier modèle livré par SPA est le Seat Ateca, dont le lancement commercial a eu lieu jeudi. Un SUV venu s’ajouter à l’offre de la marque ibérique constituée déjà du trio Ibiza, Arona et Leon, alors qu’un cinquième modèle, la Leon Cupra, est officiellement annoncé pour le Salon de l’automobile de l’Ouest (Oran) qui ouvrira ses portes le 9 décembre prochain.
Premier SUV lancé par la marque espagnole, en 2016, l’Ateca a du donc attendre son passage par l’usine de Relizane pour atterrir sur le marché algérien où il est proposé en finition unique FR équipée du bloc 2.2 TDI/143 ch couplé à une boite DSG6, au prix de 4 799 000 DA.
Avec ce nouveau modèle, Seat se diversifie donc sur le marché algérien, alors qu’avant la suppression des importations de véhicules, cette marque y était devenue une référence en matière de succès avec seulement son duo Ibiza-Leon. En outre, la SPA a assemblé 28 000 véhicules depuis l’entame de ses activités en juin 2017, soit près de 50% des volumes globaux atteints par cette usine, à savoir 60 000 unités. Sur les 10 premiers mois 2018, ce sont 16 800 modèles Seat qui sont sortis de Relizane, dont le site constitue la rampe de lancement pour le développement du groupe VW en Afrique du Nord, en faisant de la marque Seat sa locomotive. «La grande capacité de l’usine de Relizane à assembler des véhicules de différentes marques du groupe Volkswagen» a été mise en exergue par Christian Vollmer, vice-président de la Production et Logistics chez Seat. «Actuellement, onze modèles sont en cours d’assemblage, dont quatre Seat: Ibiza, Arona, Leon et Ateca. C’est pour nous une responsabilité majeure de diriger l’expansion du groupe Volkswagen en Afrique du Nord et, en même temps, un exemple clair de la stratégie de mondialisation que nous avons entreprise. Pour se développer à l’international, SEAT doit s’appuyer sur un réseau de production mondial», a déclaré M. Vollmer, ajoutant que son entreprise « cherche à renforcer sa présence hors d’Europe et l’Algérie joue un rôle essentiel dans cette stratégie ».
L’Algérie est l’un des marchés où « les volumes de ventes sont les plus élevés pour Seat, qui est également très présent dans d’autres pays de la région », s’est-il réjouit.R. B.