Ce samedi matin, à Oran, les drapeaux avaient fière allure révolutionnaire, une face dédiée aux couleurs nationales partagées de l’autre côté avec les couleurs palestiniennes, quoi de plus symbolique pour exprimer toute sa solidarité pour une cause que l’Algérie à fait sienne depuis toujours ?

Hier matin, le palais des sports Hammou-Boutlelis était le lieu de rassemblement de la société civile avec toutes ses composantes pour exprimer une nouvelle fois à la face du monde que l’Algérie entière est aux côtés du peuple frère de la Palestine, comme pour reprendre une devise chère à l’esprit patriotique et révolutionnaire des Algériens, « Avec la Palestine Dhalima Aw Madhlouma». Des moments intenses dès les premières heures de la matinée au Palais des sports de M’dina Jdida, où des plus petits aux plus anciens, se regroupaient à l’intérieur des tribunes et de la grande surface du palais. Ils ont fait de la cause palestinienne une cause nationale et ni la pluie ni le mauvais temps n’auraient empêché les Oranais et les Oranaises d’aller à ce rendez-vous afin d’exprimer leur pleine solidarité avec le peuple palestinien. Des écrans géants et des drapeaux de toutes les dimensions, marqués aux couleurs palestiniennes, flottaient accompagnés par des chants et des slogans repris en chœur par l’ensemble des présents jusqu’à faire vibrer les entrailles du palais des sports au cœur de la ville nouvelle. Aux voix diplomatiques de l’Algérie officielle, s’est donc joint, en ce samedi matin, la voix du peuple pour marquer le soutien indéfectible du peuple algérien au peuple palestinien dans ses agressions permanentes par l’entité sioniste qui brave toutes les décisions internationales qui dénoncent l’occupation des territoires palestiniens et le blocus imposé à Ghaza. A cela est venu s’ajouter la décision unilatérale du président américain en annonçant El Quods capitale de l’entité sioniste. Oran dit non et maintient El Quods, capitale de la Palestine.