La liste des bénéficiaires de logements sociaux à Souk El Tenine, rendue publique mercredi passé, a été finalement annulée par la daïra suite à une action de protestation de quelques citoyens de la commune.

Ces derniers, afin de contester la liste affichée, se sont mobilisés pour procéder à la fermeture de la RN9 à l’entrée sud de la localité et en bloquant les sièges de l’APC et de la daïra. Le blocage de l’axe routier reliant Béjaïa à Sétif est intervenu mercredi dernier et s’est poursuivi jusqu’à jeudi paralysant ainsi toute la circulation. Ce n’est qu’après la décision prise par l’administration locale d’annuler cette liste de pré bénéficiaires que la route a pu être libérée par les protestataires. « Suite à la protestation des citoyens concernant l’attribution des 197 logements sociaux, le chef de daïra a décidé d’annuler la liste affichée afin de réétudier les dossiers des demandeurs tout en veillant à l’application de la loi dans toute sa rigueur », peut-on lire dans une note signée par le chef de daïra de la localité. A noter que les contestataires ont reproché à l’administration d’avoir fait bénéficier des personnes étrangères à la commune et d’avoir confectionné la liste affichée dans l’opacité. Selon un membre du collectif d’associations local, des 300 logements sociaux prévus dans la commune, l’administration a pris unilatéralement la décision d’afficher une liste contenant les noms de 197 bénéficiaires sans consulter le collectif, ce qui n’a pas manqué de susciter la colère de la majorité des demandeurs de logement. Ceci dit, il est à signaler que même cette décision d’annuler la liste risque de provoquer également le mécontentement et la protestation des bénéficiaires. « Cette situation aurait pu être évitée si la confection de la liste s’était faite en toute transparence en associant le mouvement associatif local et si l’affichage de la liste des bénéficiaires s’estit faite une fois le programme de logements achevé dans sa totalité », nous a déclaré un élu local. Pour rappel, la semaine écoulée, ce sont les demandeurs de logements LPA qui ont cadenassé le siège de la même daïra pour protester contre le retard qu’accuse l’affichage de la liste des pré-bénéficiaires de cette formule.