Les agents des Douanes en service au niveau du poste frontalier d’El Hadada, faisant partie administrativement de la wilaya de Souk Ahras, situé sur la bande frontalière algéro-tunisienne, ont réussi à intercepter un dealer en possession plus de 11 000 comprimés de psychotropes de diverses natures.

Cette marchandise prohibée est destinée à la commercialisation au niveau de plusieurs cités des agglomérations de cette autre wilaya frontalière. Le dealer a été appréhendé au moment où il accomplissait les formalités de passage. Lors de la fouille opérée minutieusement par les douaniers, le pot-aux-roses a été découvert dissimulé entre les bagages du voyageur qui revenait de Tunisie. Conduit au poste de police, un dossier judiciaire a été constitué puis il a été présenté à la juridiction compétente qui prendra les décisions qui s’imposent. Cette forme de contrebande est punissable par les lois républicaines en application des articles 21 et 325 du code qui régit les activités douanières. Par ailleurs, les mêmes services ont en outre indiqué qu’un véhicule touristique, arraisonné lors d’un barrage ordinaire, ont découvert à l’intérieur 2 736 canettes de bière qui ont été saisies ainsi que le véhicule qui transportait cette marchandise destinée à la vente sans registre commercial. Le mis en cause aura à payer une lourde amende ainsi que dix fois le prix du véhicule utilisé pour le transport sans autorisation des boissons alcoolisées destinée à la vente. Il est à noter que de nombreux communiqués nous ont été adressés concernant l’évasion fiscale et surtout les comprimés psychotropes dont les contrebandiers comptaient inonder le marché algérien sans la vigilance de nos policiers et douaniers. Plusieurs prises ont été enregistrées au niveau de la direction des douanes de cette autre wilaya frontalière Souk Ahras qui compte trois postes de transit, Hadada, Ouled Moumen et Aïn Zana, entre Bouhadjar et Ouled Driss. Les policiers et les douaniers ont redoublé de vigilance afin de contrecarrer les contrebandiers et préserver l’économie nationale. n

Des dealers appréhendés à Chbaita-Mokhtar
Les éléments de la Sûreté urbaine de la localité de Chbaita-Mokhtar, une commune voisine de Annaba, faisant partie de la daïra de Drean, ont récemment réussi à mettre hors d’état de nuire deux dealers après une opération minutieusement préparée. Ces derniers, repris de justice, originaires d’Annaba, semaient la terreur au niveau des cités populaires de Chbaita-Mokhtar et se sont spécialisés dans la vente de drogue sous toutes ses formes et surtout de comprimés psychotropes. Leurs clients sont des jeunes au chômage ou éjectés du système scolaire, selon le communiqué émis par la cellule de communication de la Sûreté de wilaya. Les policiers ont pu récupérer 90 comprimés. Notons que les policiers ont agi sur des informations fournies la veille faisant état que les dealers écoulaient aussi du kif traité à Besbes et se déplaçaient fréquemment entre les agglomérations de Besbes, Chbaita et Annaba. Conduits sous escorte les deux dealers ont été verbalisés puis présentés par devant le Procureur de la République qui au vu des nombreux griefs a ordonné leur incarcération au niveau de la prison communale. M. B.