Le Président-Directeur général (P-Dg) de Sonelgaz, Mourad Adjal a affirmé, lundi à Alger, que la valeur des redevances du Groupe détenues auprès des clients baissera à moins de 100 milliards Da d’ici à la fin de l’année en cours, contre plus de 214 Mds Da en 2021.

Dans une déclaration à la presse en marge d’une rencontre régionale avec des associations de protection des consommateurs et les directions de l’Energie et des Mines, organisée par la Commission de régulation de l’électricité et du gaz (CREG), M. Adjal a précisé que les redevances de Sonelgaz détenues auprès des clients qui n’avaient pas payé leurs factures avaient atteint son pic en 2021, en raison de la pandémie du Covid-19, à hauteur de 214 Milliards Da, indiquant qu’elles baisseront à moins de 100 Mds Da d’ici la fin d’année. Concernant le raccordement des exploitations agricoles au réseau d’électricité, M. Adjal a souligné que le taux des projets réalisés avait dépassé 50% du programme tracé, soit plus de 25.000 projets réalisés sur un total de 49.000 projets programmés. D’ici la fin de l’année en cours, le taux de raccordement dépassera les 70%, soit plus de 30.000 exploitations agricoles raccordées au réseau d’électricité.
Concernant l’exportation de l’électricité vers l’Europe, M. Adjal a fait savoir que des négociations sont en cours à cet effet, relevant que «la concrétisation de cette démarche est tributaire de la réunion des ressources financières indispensables au financement de la liaison entre l’Algérie et l’Europe, notamment l’Italie». Sur la tarification de l’électricité et du gaz, le Premier responsable au Groupe Sonelgaz a estimé que cette question relevait du ressort des hautes autorités du pays, soulignant que ce sujet «n’est pas à l’ordre du jour actuellement».
M. Adjal a révélé, par ailleurs, que Sonelgaz a été chargée de l’étude et de la réalisation de bornes de recharge de véhicules électriques ou hybrides, au cours de l’année prochaine, au niveau des stations-services de Naftal sur l’autoroute est-ouest et leur généralisation progressive au niveau des espaces publics, conformément à l’adoption de ce type de moteurs par les citoyens.
De son côté, Merzouki Fatma Zohra, chef du département communication au sein du groupe Sonelgaz a indiqué dans son intervention, qu’il a été procédé au raccordement de 916 investisseurs industriels au réseau d’électricité et de 362 autres au réseau de gaz. Plus de 200 participants ont pris part aux travaux de cette rencontre régionale, dont des directeurs de l’énergie et des mines, des présidents d’associations nationales de protection du consommateur, ainsi que des directeurs des concessions de 11 wilayas d’Alger, Blida, Bouira, Médéa, Tizi Ouzou, Djelfa, Tipasa, Boumerdes, Ain Defla, Tissemsilt et Chlef ainsi que des deux wilayas déléguées : Bouinan et Sidi Abdellah. (APS)