Les services de la Direction de distribution du centre de la Sonelgaz de Bouira (SDC) ont renforcé, ces derniers jours, leurs actions de proximité pour tenter de recouvrer les créances détenues par les différents abonnés, dont le montant est estimé à plus de 750 millions de dinars, a indiqué la chargée de la communication de cette société, Ouidad Benyoucef.

« Le recouvrement de nos créances nous préoccupe davantage en raison du seuil important atteint par les créances détenues notamment par les abonnés domestiques », a expliqué à l’APS Mlle Benyoucef. Elle a précisé que le montant global de créances de la SDC de Bouira détenues par ses clients était estimé exactement à 752,601 millions de dinars, dont 42 % détenus par les abonnés domestiques (soit un montant de 313,278 millions de dinars). Outre les abonnés domestiques, les administrations détiennent, elles aussi, des créances importantes évaluées à 309,431 millions DA, ce qui représente 41% du montant global, alors que pour les communes, le montant est de l’ordre de 110,378 millions DA (15%) du montant global. Le secteur privé détient aussi quelque 99,19 millions de dinars, soit 13% du montant global des créances, a détaillé Mlle Benyoucef. Soucieuse de se rapprocher davantage de sa clientèle, de répondre à ses attentes et de prendre en charge ses doléances, la SDC de Bouira a renforcé ses actions de proximité en procédant, depuis septembre dernier, au changement des horaires de travail des agences commerciales pour que les clients puissent, durant leur jour de repos réglementaire (samedi), se présenter pour s’acquitter de leurs factures de consommation d’énergie et profiter des différents services et prestations, tels que les demandes de raccordement en énergie et le dépannage, a rappelé la même responsable. Par ailleurs, la SDC de Bouira, et hormis les caisses de ses neufs agences commerciales qui sont aussi dotées d’appareils TPE (Terminal de paiement électronique, paiement par cartes interbancaires), a facilité et diversifié le paiement des factures en mettant à la disposition de l’abonné d’autres options et ce, dans le but d’améliorer la ponctualité dans le paiement des factures, a ajouté Mlle Benyoucef, en citant comme exemple l’encaissement au niveau des bureaux de poste (EBP), Internet, l’option e-paiement concerne les abonnés ordinaires.