Le PDG du groupe Sonelgaz, Chaher Boulakhras a annoncé, mardi, l’exportation, à partir de mercredi, des premières turbines à gaz algériennes fabriquée par l’entreprise GE Algeria Turbines (GEAT) de Batna, filiale du groupe, vers un pays arabe du Moyen-Orient. Intervenant sur les ondes de la Radio nationale, M. Boulakhras a fait état de la demande accrue sur ce type d’équipements manifestée par les partenaires de plusieurs pays, ce qui permettra, affirme-t-il, la création d’un tissu industriel prometteur en la matière. Le responsable prévoit également la mise en service des premières turbines de l’usine de Biskra “Oumach III” dans les centrales électriques nationales avant la fin de l’année en cours. Il y a lieu de rappeler que le groupe Sonelgaz avait annoncé, le début d’octobre dernier, que sa filiale GEAT avait conclu un marché avec un client du Moyen-Orient pour la vente de deux (2) turbines à gaz pour la production de l’électricité avec leurs équipements connexes. Il s’agit de la “vente de deux cycles ouverts de production composés de deux (02) turbines à gaz de type F.049 et (2) générateurs avec leurs équipements connexes d’une capacité de production de 500 mégawat pour un client du Moyen-Orient”. Cette “importante” transaction est la première opération d’exportation de turbines à gaz depuis l’Afrique”, a estimé Sonelgaz dans un communiqué précédent. Ce marché atteste de la volonté de Sonelgaz à se positionner dans les marchés régionaux et dénote la réussite des projets établis entre Sonelgaz et General Electric (GE), a ajouté le Groupe. GEAT est une joint-venture détenue à hauteur de 51% par Sonelgaz et 49% par General Electric (GE) qui produit au niveau de son usine de Ain Yakout (Batna) les turbines à gaz, les turbines à vapeur, les générateurs et les systèmes de contrôle en vue de réduire la facture d’importation des équipements de réalisation des infrastructures énergétiques.