Redoutable d’efficacité lors de sa première moitié de saison avec le Montpellier HSC, Andy Delort, auteur de 8 buts et 6 passes décisives en 15 apparitions, pourrait ne pas poursuivre la saison avec son club actuel. En effet, des prétendants anglais voudraient l’enrôler dès ce mercato d’hiver. L’attaquant et sa direction n’ont pas définitivement écarté cette éventualité.

Il avait déjà joué en Angleterre. Mais c’était en seconde division avec les couleurs de Wigan Athletic (2014-2015). Cette fois, c’est une opportunité d’évoluer dans le palier suprême Outre Manche qui se présente à lui avec des intérêts, qui seraient concrets, de Wolverhampton et Newcastle. L’opulence financière des clubs anglais et la tentation de vendre chez les dirigeants héraultais peuvent faire en sorte qu’il ait un bon de sortie avant la fermeture de cette fenêtre de transferts. « Moi j’aime le club. J’ai envie de rester, le club aussi donc on va voir ce qu’il se passe. Dans ma dernière interview, j’ai dit qu’on ne peut jamais prévoir dans le foot, ce qui est vrai. Du jour au lendemain, tu peux avoir une offre que même le président ne peut pas refuser. En tout cas, mon objectif, je l’ai dit tout à l’heure, c’est d’être européen avec Montpellier, et j’espère remplir ma mission avant soit de partir ou de finir ma carrière à Montpellier », a récemment lâché le Vert. C’est pour dire que toutes les probabilités sont là.

Valeur marchande de 15 millions d’euros
En France, il y aussi l’Olympique Marseille qui a voulu l’attirer dans ses filets. Mais cette destination a été balayée d’un revers de main par, Laurent Nicollin, président des « La Paillade », qui a estimé que les « Phocéens » n’avaient pas les moyens de se l’offrir. De plus, même l’attaquant de l’EN ne semble pas avoir l’intention de jouer pour un autre club français. Surtout pas un concurrent direct pour les places européennes.
Au terme de la phase « aller », les Montpelliérains sont 8es avec 28 points au compteur. Ils pointent à 5 longueurs de la 5e place synonyme d’une participation à l’Europa League dans sa prochaine édition. Ça serait un objectif majeur pour Delort, dont la valeur marchande est estimée à 15 millions d’euros, si jamais il reste avec le MHSC et qu’il ne rejoigne pas la Premier League. Là-bas, c’est Wolverhampton qui semble le mieux indiqué pour l’enrôler.
Les « Loups » veulent compenser l’absence de l’attaquant Raúl Alonso Jiménez qui a été gravement blessé à la tête. Andy Delort présente un profil plutôt similaire à celui du Mexicain. Bon remiseur, excellent finisseur et puissant sur le plan athlétique, des qualités qui ne peuvent qu’inciter l’actuel 13e de Premier League à mettre le paquet pour le faire signer. On en saura un peu plus sur cette tendance lors des jours à venir.