Au moins 30 personnes ont été tuées dans un attentat à la voiture piégée perpétré dimanche sur un marché de la capitale somalienne, Mogadiscio, selon un nouveau bilan annoncé par des responsables locaux.

L’Agence nationale somalienne du renseignement et de la sécurité (NISA) a confirmé qu’un attentat avait été perpétré à Kawo-Gudey, dans le district de Wadajir, et précisé que des soldats et des civils figuraient parmi les victimes. Un précédent bilan faisait état d’au moins 20 morts. La même source a indiqué que les insurgés «shebab» avaient pris pour cible des civils innocents qui menaient leurs activités quotidiennes au marché. Le commissaire du district de Wadajir, Ahmed Abdulle Afrah a indiqué plus tôt qu’il était difficile d’identifier les corps des victimes et des blessés sur les lieux de l’attentat. «Cet acte d’hostilité extrême a été commis par un groupe ennemi. Plus de 20 personnes, dont une majorité de femmes et d’enfants, ont été tuées et plus de 20 autres blessées sur ce petit marché animé. L’opération de secours se poursuit pour transférer au plus vite les blessés vers un hôpital», a indiqué M.Afrah. Des témoins cités par des agences ont raconté que l’explosion avait dévasté le marché, tuant les clients, dont une majorité de femmes. Le bilan pourrait s’alourdir car plusieurs personnes ont été grièvement blessées.