Le juge d’instruction près du tribunal d’Oran a placé jeudi cinq personnes sous contrôle judiciaire dans l’affaire de l’organisation d’une soirée artistique la veille de l’Aïd El Fitr dans un hôtel de la ville diffusée par une chaîne de télévision privée dont le siège est basé à Oran, rapporte l’APS. Il s’agit du propriétaire de l’hôtel qui a abrité la soirée, de même que les responsables de la programmation de la soirée artistique qui travaillent pour le compte de cette chaîne de télévision dont le propriétaire et la gestionnaire comparaîtront ultérieurement devant le juge d’instruction, indique la même source. Le parquet du tribunal d’Oran avait transmis jeudi au juge d’instruction le dossier de l’affaire de l’organisation, récemment, d’une soirée artistique dans un hôtel en infraction aux mesures de prévention contre la propagation de l’épidémie du coronavirus, rapporte un communiqué émanant de cette instance judiciaire. « Les parties concernées par cette affaire ont été présentées jeudi devant le parquet à l’issue des investigations menées par les services de sûreté sur les motivations des organisateurs de cette fête qui a eu lieu à l’hôtel Le Zénith la veille de l’Aïd El-Fitr et diffusée le second jour de l’Aïd par la chaîne de télévision El-Bahia, sans respect des mesures de prévention contre l’épidémie du coronavirus« , a-t-on souligné dans le communiqué. « Suite à ces informations, le parquet a instruit les services de la Police judiciaire d’ouvrir une enquête sur les faits et écouter toutes les personnes ayant un lien avec cette affaire« , a-t-on indiqué.