Le président de la Section ordinale régionale des médecins dentistes d’Alger (SORMD), Dr Mohamed Ali Bouderbal a appelé, samedi, la Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés (CNAS), à augmenter les remboursements relatifs aux soins et à la chirurgie dentaire pour permettre à une grande partie de citoyens d’accéder à ce type de traitement. Dans une déclaration à l’APS en marge de la 3e journée de la formation continue des chirurgiens-dentistes, Dr Bouderbal a indiqué que les remboursements de la CNAS «sont toujours faibles, ce qui prive de nombreux citoyens d’accéder à ce type de traitement aux coûts très élevés». Concernant les coûts appliqués par les chirurgiens-dentistes notamment dans le secteur privé, le responsable a précisé que ces honoraires s’expliquent par les prix des produits utilisés dans ce domaine. Il s’agit de produits «importés par le praticien par crédit bancaire payé sur plusieurs années», a-t-il fait remarquer, qualifiant cette opération de «très lourde pour ce corps médical».