La Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) a informé l’ensemble de ses fonctionnaires du lancement de l’examen des mécanismes d’application du décret présidentiel fixant le Salaire national minimum garanti (SNMG) à 20.000 dinars, avec effet rétroactif à compter de juin 2020. «La SNTF tient à informer l’ensemble de ses fonctionnaires du lancement de l’examen des mécanismes d’application du décret présidentiel n 21-137 du 7 avril 2021, fixant le salaire national minimum garanti (SNMG) à 20 000 dinars, comme annoncé précédemment. Des correspondances avaient été adressées à la Fédération nationale des cheminots pour les inviter à ouvrir un dialogue et examiner les mécanismes d’application du décret afin de verser les rappels aux travailleurs avec effet rétroactif à compter de juin 2020», précise un communiqué publié par la SNTF sur sa page Facebook. La SNTF a fait savoir, en outre, que le retard accusé en matière d’application du décret susmentionné est dû à plusieurs motifs objectifs, dont le parachèvement de l’opération de traitement et de versement des rappels au profit des travailleurs ayant exercé tout au long de la période de confinement et qui sont bénéficiaires de la «prime covid-19», conclut le communiqué.